Débat des acteurs: "pow wow" improbable

Beaucoup de personnages se disputent le droit de parole dans le débat qui anime le Mercantour autour du loup. Confronter leurs points de vue dans un débat télévisé ou radiophonique relèverait de l'illusion, en raison de la colère des uns, du mépris des autres ou de l'emploi du temps d'un troisième. En revanche, il était possible de réunir ici des propos "incompatibles". Dans ce "pow wow" improbable, chacun laisse son plus farouche adversaire aller jusqu'au bout de sa pensée, prend la parole quand on la lui donne et ne répond qu'aux questions qu'on lui pose. Ils invitent tout qui veut les comprendre à leur table ronde.

Michel BARENGO
Eleveur de 1600 moutons
dans le Mercantour
Garde au Parc
Fonctionnaire de l'Etat
"Pour se protéger du loup, avant tout, il faut un fusil (...)Tant que les écolos resteront dans des bureaux, on ne tombera jamais d'accord (...) C'est l'espèce éleveur qui est menacée. Qui faut-il protéger ?"
"Le personnel du Parc préfère censurer
ses propres propos sous la pression du Ministère
"
Claude GUIGO
Association européenne de défense des éleveurs victimes des prédateurs (président)
Raymond-Francis DUBOIS
Fondateur et coprésident de l'association européenne de défense des loups
"Le loup a été réintroduit (...) Il faut revenir sur la législation européenne qui protège les loups (...) Enlevons les loups des zones d"élevage! (...) Il faut replacer l'homme au centre."
"Le loup est pacifique de nature (...) La haine du loup relève là-bas d'une estimation électorale (...) Seule certitude dans ce cosmos : la vie qui orne notre planète."
Gaston FRANCO
Maire de Saint-Martin Vésubie, président de l'association des communes forestières (UMP)
Agent du parc
Fonctionnaire de l'Etat
"Le personnel du Parc préfère censurer
ses propres propos sous la pression du Ministère
"
"La filière ovine va mal et le loup n'y est pour rien (...) Arrêtons de subventionner des éleveurs qui ne protègent pas leur troupeau (...) La cohabitation est possible."
Patrice MIRAN
Leader du mouvement écologiste indépendant (MEI) pour les Alpes-Maritimes
Pierre MANNONI
Psychologue à l'université de Nice et théoricien de la peur
"La peur du loup est normale (...) Il fallait une figure pour représenter le mal et la méchanceté. (...) Le loup n'est qu'un bouc émissaire (...) Tout ce qui est dérangeant est accusé d'être diabolique ou maléfique."
"Exclure le loup de certaines zones est une absurdité (...) Le prédateur fait l'objet d'une récupération politique" (...) Les éleveurs vont devoir rendre des comptes à l'UE ."

Association www.loup.org

2004 Association www.loup.org / Benjamin Moriamé